Le début

Pendant toute la journée hier (vendredi,12 janvier) on avait une vrai tempête, il pleuvait et ça soufflait jusqu’à 90km/h. Donc on écoutait les infos à la radio pour entendre s’ils allaient tout annuler ou quoi, Bizarrement, on était excité: la grande déception ou une soirée qui sortait de l’ordinaire?

Pendant la réunion météo qui décidait tout, je suis sorti de chez moi au pied du château aller au supermarché. Déjà on avait l’impression d’être en boîte, on entendait bien The Scissor Sisters sur l’énorme système sono qu’ils avaient installé devant le château. Il pleuvait toujours, mais ça soufflait moins, donc on osait espérer…

Une heure plus tard on faisait partie d’une foule sur la rive ouest de la fleuve, la Ness. On était des milliers de gens, difficile d’énumérer. Le château était baigné d’une faible lumière verte, le bâtiment qui fait le coin de Bank Street sur le pont nous montrait un podium avec micro, en haut du pont en face de nous, il y avaient un autre podium plus grand et plus bas sur la côte devant le chateau. Deux grands écrans LCD dominaient tout.

Quand on arrivaient ils diffusaient un slideshow de photos des Highlands et des Îles. La pluie avait cessé et il faisait bien pour une nuit de janvier à Inverness. Personne ne savait ce qui allait se passer – des feux d’artifice? On devinait qu’on aurait droit à un coup de cornemuse et du violon et un discours, mais on savait pas trop…

Et puis, enfin une dame a commencé à nous parler du début de l’Année Écossaise de la Culture des Highlands et des Îles. Elle racontait pas mal de trucs pendant dix minutes en deux langues, anglais et gaelic, et enfin elle nous présentait le Choeur Gaelic d’Inverness. Une vingtaine de braves gens étaient sur scène, des kilts et des écharpes de clan obligatoires. Ça caillait, mais ils chantaient bien une belle et triste chanson en gaelic, Une Lamentation de Raasay. Bon début de la soirée et de l’année. Peut-être un peu triste, mais beau.
Secundo on avait les groupes de conrnemuse et tambours des Highlands massées sur la terrasse en haut de Fox’s. Impressionant comme spectacle. Peut-être mieux s’ils marchaient à travers du pont, mais c’étaient le truc écossais, un vrai sine qua non. Vu que c’était un regroupement de plusieurs orchestres, c’était bien joué.

Un peu plus de baratin de la dame bilingue, trop lent les changements de scène! Puis Blazin’ Fiddles, un supergroupe de violoneux avec guitare au fond pour continuer la haute énergie de la soirée. Ils représentaient pas mal de parties des Highlands et des Îles depuis la côte ouest jusqu’à Shetland. Le plus énergique devant ses concitoyens était Bruce McGregor qui nous filait des reels comme un démon. Des vrais héros du coin.

Le Premier Ministre de l’Ecosse, Jack McConnell, nous donnait le discours officiel de l’ouverture. Apparemment l’année de culture était son idée à lui. Son discours, qui disait tout ce qu’il fallait, manquait totalement d’inspiration de son côté et n’inspirait personne de notre côté, mais néanmoins il a fait le truc sans froisser personne.

Une fois le festival ouvert, on a eu droit à un vidéo un peu nul sur les deux écrans géants qui expliquait le symbole et les éléments du festival. En même temps la dame bilingue nous expliquait ce qui se passait pendant qu’ils illuminaient les églises importantes sur les bords de la riviére dans les couleurs de la symbole – assez impressionant.

Et puis les feux d’artifice. Un seul mot – superbe! Même le château semblait assez beau pour quelques instants! C’était le truc traditionel, mais bien et copieusement fait, sauf qu’il y avait deux coups de théatre. Un moment au début quand on fixait le ciel il y avait une flotte de petites lanternes blanches qui passait devant nous sur la surface de la rivière. Plus tard quand on avait oublié ce premier coup, ils l’avaient refait, mais cette fois en lanternes rouges. C’était super bien réfléchi de profiter de la géographie pour nous surprendre.

À la fin de l’évènement on etait tous, les milliers, invités à la Fête Monstrueux, nommée dans l’honneur de Nessie, et un dernier coup de théatre nous attendait. Trois énormes monstres sont descendus dans la foule et se sont retrouvés sur le pont pour nous conduire à la Fête. Génial, comme la soirée. Il y avait plein de gens qui souriaient – inoui en Écosse en janvier!

Webcam sur le site officiel: http://www.highland2007.com

Photos à suivre!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s


%d bloggers like this: